Visite guidée

pour explorer

à fond la toile

'Révélation '

HISTORIQUE D’UNE PRODUCTION INUSITÉE

Clé ancienne
Nous voici enfin parvenus à cette étape cruciale, coeur même de ce site. C’est ici que vous seront “révélées” toutes ces formes qui ne sauraient se laisser “voir” facilement tellement elles sont amalgamées dans ce tout d’apparence abstraite.

Mais marquons d’abord un temps d’arrêt ici pour expliquer le choix du titre donné à cette oeuvre. Dans la section déjà présentée “Révélation, c’est….” , vous avez appris que cette toile est née suite à une expérimentation d’une durée de quelques heures sur quatre jours, période pendant laquelle le sujet principal retenant l’attention de l’artiste en herbe pendant la majeure partie de la journée était la reproduction figurative d’une mère tout affairée à nourrir ses oisillons nidifiés dans un tronc d’arbre mort.

Suivant cet exercice ardu pour une néophyte, les couleurs résiduelles sur la palette allaient servir à faire cette expérience de se laisser aller à ses intuitions du moment. Ce furent là quelques heures de pur bonheur à enduire une feuille de papier entoilée de 16¨x 12¨ de ces couleurs excédentaires, sans contraintes ni intentions d’arriver à un résultat autre que d'aboutir à quelque chose de significatif. De fait, rien d'autre n'importait que d'expérimenter une sensation de liberté dans le mouvement et la joie que l’on éprouve à étaler de la peinture sur un canevas au gré de ses fantaisies. Au terme de cette expérience improvisée, le résultat plut à sa conceptrice. Laissons ici Margin elle-même expliquer simplement le sentiment qui l’habitait à ce moment-là et le pourquoi du titre donné à cette production.

“J’ai été étonnamment surprise de constater ce que je pouvais faire en me laissant aller. Ce fut pour moi une révélation, d’où le titre donné à cette toile par la suite. Dès lors, j’ai eu le goût de continuer à explorer cette façon de m’exprimer.”

C’est donc un titre qui s'est presque imposé de lui-même tellement l'impact que ce résultat inopiné a eu sur elle a été grand. Ce qui n'était au début qu'une expérience pour Margin lui a aussi révélé le nouveau chemin qu'elle devait suivre. Après s’être abandonnée totalement à ce qui s’imposait à son esprit, après s’être laissée guider, pour reprendre les mots mêmes de Margin, cette façon de procéder allait imprégner l’esprit selon lequel elle allait créer par la suite. Elle adopta donc définitivement ce mode de création pour toutes ses oeuvres futures.

* * * * *

(Vidéo d'Antoine Bruyns vue sur http://vimeo.com/10292077)

Ce nom de 'Révélation' sied bien aussi à cette composition parce que ce n'est que progressivement que des formes bien définies se sont détachées et ont fini par s'imposer à notre regard, se révélant les unes après les autres sans que l'on puisse anticiper toujours plus de nouvelles figures. Tel un révélateur en photo qui restitue tout en nuances les ombres et les formes captées par l'appareil, cette feuille entoilée livrait son contenu - comme si elle s'était jusque-là "contenue" - pour peu que l'on voulût bien l'accueillir et que l'on fût disposé-e à le reconnaître.

Ce qui ne fut d'abord qu'un jeu amusant, c'est-à-dire reconnaître des petits visages çà et là est devenu pour moi, suite à la découverte d'une figure ayant les traits de mon père décédé, une exploration fascinante et une investigation poussée pour découvrir tout le mystère que recèle cette toile.

Ce qui fait le génie de cette oeuvre d'art, quant à moi, c'est que les formes que l'on y découvre progressivement sont amalgamées les unes aux autres, elles se chevauchent, toutes imbriquées et non seulement juxtaposées. Les traits de l'une servent à former les traits de l'autre. Ces formes deviennent des figures qui, elles-mêmes finissent par devenir de véritables “personnages”. Une tête devient une bouche qui elle-même devient un nez dans un autre personnage que notre regard réussit à reconstituer. Car, il s'agit bien de cela: l'oeil privilégie des contours que le changement de couleurs ou de teintes permet et laisse ainsi extraire d'un ensemble diffus des figures incroyables, tant humaines qu'animales. Et fait encore plus inusité, ces images qui finissent par s'imposer à notre esprit fusent en tous sens. C’est pourquoi, devant un tel foisonnement de personnages, il m'a fallu identifier ceux-ci. Voilà donc pourquoi j’en suis venu à nommer d'après certains personnages connus plusieurs d'entre eux. Il fallait bien se retrouver.

Pourtant, rien ne laissait présager de telles «apparitions». On ne pouvait savoir ni même pressentir toute la force d’expression de cette production artistique au terme de sa réalisation. Comment aurions-nous pu deviner l’importance de cette toile de 16¨x 12¨faite dans le seul but d’expérimenter ? Margin avait bien perçu un petit visage au terme de sa première session d'expérimentation. Cela l'encouragea à poursuivre l’expérience avec le même esprit d’abandon et ce, lors des trois autres séances de fin de journée.

C’est elle qui un jour m’indiquera...

Decoration_004